Archives pour la catégorie Drive-in

Kubrick et le nihilisme

L'humain Bowman lutte contre la machine HAL (2001 : l'Odssée de l'espace)

Le 7 mars 1999, il a fallu s’y résoudre: il n’y aurait plus de films de Stanley Kubrick. Plus de Spartacus, de Lolita, de Docteur Folamour, d’Orange mécanique, de Barry Lindon, de 2001 et pas d’Intelligence artificielle, en tout cas pas réalisé par lui. De fait, peu de cinéastes semblent aujourd’hui poursuivre sa démarche, assumer l’ampleur et la rigueur de son héritage. En peu de films, Stanley Kubrick laisse cependant l’une des œuvres qui traitait avec le plus d’acuité des grands bouleversements, métaphysiques et épistémologiques qui définissaient le XIXe siècle et la possibilité d’y produire une forme artistique. Lire la suite Kubrick et le nihilisme

Publicités

Le cinéma comme leçon pratique de droit

Parmi les aspirations premières qui ont poussé à la réalisation et au renouvellement du festival Ciné-Droit depuis trois ans, Nathalie Goedert, historienne du droit à l’université Jean-Monnet de Sceaux (Paris Sud 11), évoque son désir «d’ouvrir la faculté sur son environnement». D’ordinaire, les étudiants descendent à la gare de RER et parcourent d’un trait le coude qui les mène vers la faculté, sans dévier de chemin. «Les étudiants de Sceaux ne connaissent que ça, déplore-t-elle. Il y a une scène nationale au bout de la rue, Les Gémaux, il y a un cinéma d’art et d’essai formidable, Le Trianon, mais ils n’y vont pasLire la suite Le cinéma comme leçon pratique de droit