Archives du mot-clé Démocratie

L’essor du capital fictif : comment la finance s’approprie notre avenir collectif

Les économies du Nord dépriment, la croissance stagne, le nombre d’entreprises chute, le chômage et les inégalités augmentent, le nombre de pauvres aussi, mais la finance semble se porter mieux que jamais : les actionnaires du monde entier devraient en effet recevoir 133 milliards de dollars de plus en 2014 qu’en 2013, soit un record de 1 190 milliards de dollars de bénéfices redistribués par 1 200 entreprises cotées, et le nombre de multimillionnaires n’a jamais été aussi élevé. Cependant que depuis quelques semaines, se répand la rumeur d’une nouvelle crise financière mondiale imminente. Lire la suite L’essor du capital fictif : comment la finance s’approprie notre avenir collectif

La révocabilité des élus : une mesure subversive

Dresser l’inventaire des trahisons de François Hollande est périlleux tant il est interminable. Ce n’est toutefois pas inutile, dans la mesure où la plupart des grands médias rechignent à lire la politique sous l’angle du respect des promesses de campagne, puisqu’il impliquerait qu’ils se placent dans une perspective critique et trahissent la norme conservatrice et le relai aveugle de sa doxa qui régissent leur jeu (« Le spectacle se présente comme une énorme positivité indiscutable et inaccessible. Il ne dit rien de plus que « ce qui apparaît est bon, ce qui est bon apparaît ». L’attitude qu’il exige par principe est cette acceptation passive {…}. » nous rappelle Guy Debord). Mais de ces observations pouvoir tirer un geste politique dont le régime soit comptable, voici la vraie question. Lire la suite La révocabilité des élus : une mesure subversive

Réaffirmer le politique : pour une Constituante élue

Contre l’arbitraire du tirage au sort —

Alors qu’un récent sondage évalue à deux tiers la proportion de Français jugeant les institutions de la Ve République dépassées, l’approfondissement latent de la crise démocratique est aujourd’hui indéniable. Elle peut être appréhendée sous deux angles majeurs : la hausse tendancielle du taux d’abstention à chaque scrutin d’une part, et la dynamique relative de l’extrême-droite, c’est-à-dire le penchant pour une réorganisation réactionnaire de la vie en société doublée d’une reconstruction du pouvoir politique sous des formes autoritaires d’autre part. D’aucuns observeront en outre que les alternances du bipartisme camouflent mal l’homogénéité et la continuité d’une même politique, laquelle s’articule qui plus est autour des intérêts minoritaires et particuliers des classes dominantes, où pouvoirs politique et économique sont combinés à un niveau assez élevé pour s’inscrire avec profit dans les structures sociales de la mondialisation. Lire la suite Réaffirmer le politique : pour une Constituante élue

Trois idées fausses sur la République

le-front-de-gauche-a-revendique-180-000-manifestants-le-5-mai-a-10909964ghqbn

L’indulgence teintée d’inconséquence dont font preuve même les esprits les plus alertes à l’égard de la Ve République s’avère parfois confondante. De la droite dite « sociale » jusqu’à la plupart des socialistes, en passant par les souverainistes de tous bords, l’arc politique partageant cette mansuétude à l’égard du régime – issu du coup d’État de Charles de Gaulle en 1958 – recouvre une large amplitude. Lire la suite Trois idées fausses sur la République

Les petites phrases nuisent-elles à la démocratie ?

315906_nicolas-sarkozy-serre-les-mains-de-ses-sympathisants-devant-micros-et-cameras-le-4-mai-2012-aux-sables-d-olonne

«Merkel tient le guidon et la sonnette et Hollande pédale» : cette «petite phrase» de Jean-Luc Mélenchon prononcée à l’occasion de la célébration quasi-unanime de l’anniversaire du traité de l’Élysée, signé le 22 janvier 1963 par Konrad Adenauer Lire la suite Les petites phrases nuisent-elles à la démocratie ?

Écologie : l’espèce humaine survivra-t-elle à la démocratie (libérale) ?

A glisser rapidement sur le titre, on pourrait croire être tombé sur un vieil exemplaire de La machine à trahir, le «rapport sur le délabrement de nos institutions» d’Arnaud Montebourg qui, au début du siècle, avait lancé le mouvement pour une sixième République. Mais dix ans plus tard, la réflexion a évolué et les auteurs réunis autour de Dominique Bourg, professeur à l’université de Lausanne et à l’Institut des politiques territoriales et de l’environnement humain – les chercheurs Bastien François, Yves Sintomer, Loïc Blondiaux, Marie-Anne Cohendet, Julien Bétaille, Jean-Michel Fourniau et le vice-président de la commission nationale du débat public Philippe Marzolf – ajoutent désormais la mention «écologique» à leur plaidoyer pour «une nouvelle architecture institutionnelle à la mesure des défis écologiques contemporains» paru fin octobre chez Odile Jacob. C’est un système politique complet qui est proposé ici, poussant les prémices posés dans Vers une démocratie écologique (La République des idées,  2010) un cran plus loin sur la participation, les droits humains ou la réforme de la démocratie représentative. Afin d’éviter que la démocratie libérale ne fasse périr l’espèce humaine. Entretien. Lire la suite Écologie : l’espèce humaine survivra-t-elle à la démocratie (libérale) ?